euro or argent

Que penser des "euro d’or et d’argent" de la
Monnaie de Paris ?

par Nos Rédacteurs EMP
Mercredi 09 juin
2010

Par Bruno Collin (*)

Depuis 2008, la Monnaie de Paris frappe des pièces d’or et d’argent
qu’elle a initialement commercialisé à la valeur faciale.

Valeur faciale

Métal

Millésime

Poids

Titre

Tirage

Valeur moyenne actuelle

5 euros

Argent

2008

10 g

900

2 000 000

10 euros

10 euros

Argent

2009

12 g

900

2 000 000

15 euros

15 euros

Argent

2008

15 g

900

500 000

24 euros

25 euros

Argent

2009

18 g

900

250 000

34 euros

50 euros

Argent

2010

36 g

900

100 000

69 euros

100 euros

Or

2008

3,10 g

999

50 000

215 euros

100 euros

Or

2009

3,10g

999

50 000

130 euros

250 euros

Or

2009

8,45 g

920

25 000

299 euros

500 euros

Or

2010

12 g

999

25 000

599 euros

Comme vous pouvez le noter, l’écart entre la valeur faciale et la
valeur métallique est très important. Une envolée des cours des métaux
précieux pourrait rendre l’investissement initial encore plus
intéressant.

Quel est donc l’intérêt de ces émissions ?
Tout
d’abord, avec une vente à la valeur faciale on pouvait, en désespoir de
cause, au moins les utiliser comme une monnaie courante. Cette "valeur
plancher" constitue donc un avantage par rapport aux monnaies de
placement traditionnelles.

C’était donc un "investissement" sûr.

Un bémol : libellées en euro, elles n’ont cours légal qu’en France.

La stratégie de la Monnaie de Paris ?
Mais la
Monnaie de Paris a très bien joué dans sa phase de commercialisation,
mettant en oeuvre des moyens limitant les possibilités d’achats
massifs :

▪ D’une part, elle a en bonne partie vendu ces pièces au travers de
1 000 bureaux de Poste, répartissant ainsi équitablement les masses ;

▪ D’autre part, il n’était possible d’acquérir que 3 pièces par
personne et, enfin ;

▪ Celles en or n’étaient offertes à la vente que par souscription.

De ce fait, d’une part les stocks se sont rapidement épuisés et,
d’autre part, compte tenu de l’émiettement de l’offre, les cours
d’échange se sont envolés.

Conservez-les !
Si on ne peut pas vraiment parler
d’un engouement international, du moins le marché européen lui a-t-il
fait bon accueil et soutient très clairement ce produit. C’est tout
particulièrement le cas de l’Allemagne, marché très friand de ce type
d’émission.

Si vous avez eu la chance d’en acquérir à leur sortie ou si,
chanceux, vous arrivez encore à vous en procurer à leur valeur faciale,
conservez-les !

Sinon, on peut estimer que, par exemple, le prix de la pièce de
100 euros va continuer à progresser pour se fixer autour de
250/300 euros — même si on l’a vue autour de 1 500 euros sur eBay !

Extrait de l’Investisseur Or & Matières.

[NDLR : Besoin de conseils pratiques pour investir dans la monnaie ?
Retrouvez Bruno Collin dans la rubrique numismatique de l’Investisseur
Or & Matières
. En plus, vous disposerez de stratégies
hebdomadaires pour profiter de la hausse de l’or sous toutes ses formes :
pour en
savoir plus…
]

(*) Bruno Collin est en charge de la rubrique numismatique au sein de
L’Investisseur
Or & Matières
. Il connaît le marché des pièces sous tous
ses aspects (économique, historique, iconographique, technique et bien
sûr investissement et objets de collection), et vous conseillera pour
que vous puissiez investir en tout connaissance de cause sur les pièces
en or, mais aussi en argent ou en platine.

 
Note : Cet article
vous a plu ? Pour recevoir par e-mail l’édition complète de L’Edito
Matières Premières & Devises
, il suffit de vous inscrire.

Publicités
Cet article a été publié dans Collection. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s